COVID-19 Avec "un ventilateur dans une pièce fermée, non aérée", il y a un risque de contamination selon un médecin urge

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Répondre
Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Pboulanger
Administrateur
Administrateur
Messages : 6409
Inscription : 02 févr. 2010 18:41
Localisation : La Chapelle en Serval F-60520
Âge : 63
    Windows 10 Firefox
Genre :
Zodiaque :
Âge : 63
France

COVID-19 Avec "un ventilateur dans une pièce fermée, non aérée", il y a un risque de contamination selon un médecin urge

Message par Pboulanger »

Bonjour à tous,

Lu sur https://www.francetvinfo.fr/sante/malad ... 19331.html
Avec "un ventilateur dans une pièce fermée, non aérée", il y a un risque de contamination selon un médecin urgentiste

 Selon le médecin urgentiste Gérald Kierzek, si l'air d'une pièce n'est pas renouvelé mais simplement brassé, il y a un risque de transmission du coronavirus. Il pointe notamment les ventilateurs, utilisés dans les Ehpad pour refroidir les chambres.
  
franceinfo - Radio France
Mis à jour le 23/06/2020 | 20:40 - publié le 23/06/2020 | 20:40
  
 
"Un ventilateur dans une pièce fermée, non aérée, si vous avez une personne qui est malade, il y a un risque de contamination", alerte mardi 23 juin sur franceinfo le docteur Gérald Kierzek, médecin urgentiste à l’Hôtel-Dieu à Paris.
 
Risque dans les Ehpad

Il a notamment évoqué un risque accru dans les Ehpad, où "les collègues infirmières et aides-soignantes vont avoir à gérer d'un côté le risque canicule, avec la nécessité de refroidir les personnes âgées, et de l'autre le risque coronavirus, avec des gens potentiellement infectés qui risqueraient, avec le ventilateur, de contaminer d'autres personnes."
  
Ouvrir les fenêtres, aérer, pour faire entrer de l'air neuf
Gérald Kierzek, médecin urgentiste sur franceinfo

 "Le risque, c'est quand vous n'avez pas de renouvellement de l'air", détaille Gérald Kierzek, pointant ainsi les ventilateurs et les systèmes de brassage d'air. En revanche, selon lui, les climatiseurs qui permettent de renouveler l'air, utilisés "dans les trains, les avions, les grands bâtiments" représentent "a priori, peu de risque".

Selon Gérald Kierzek, il n'est pas dangereux d'installer un ventilateur chez soi, "parce que l'on vit dans un foyer où on est en contact les uns avec les autres". Outre le port du masque, la distanciation physique, et le lavage de mains, Gérald Kierzek conseille aussi "d'ouvrir les fenêtres, d'aérer, pour faire entrer de l'air neuf".
Prenez bien soin de vous !
Amicalement,
Image

Répondre

Revenir à « Informations »