Solutions hydro-alcooliques : mise en garde contre les interactions avec l'eau et le soleil

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Répondre
Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Pboulanger
Administrateur
Administrateur
Messages : 6409
Inscription : 02 févr. 2010 18:41
Localisation : La Chapelle en Serval F-60520
Âge : 63
    Windows 10 Firefox
Genre :
Zodiaque :
Âge : 63
France

Solutions hydro-alcooliques : mise en garde contre les interactions avec l'eau et le soleil

Message par Pboulanger »

Bonjour à tous,

Lu sur http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2020 ... l-eau-avis
Solutions hydro-alcooliques : mise en garde contre les interactions avec l'eau et le soleil

Psychomédia
Publié le 24 juin 2020 
La Société française de Dermatologie (SFD) apporte des précisions, dans un communiqué publié le 23 juin, sur l'interaction des solutions hydroalcooliques (SHA) avec le soleil et l'eau.
 
Les SHA ont des compositions variées, précise d'abord la SFD.

 « Néanmoins, elles sont toujours composées d’un alcool (éthanol, isopropanol) et d’un agent antibactérien (peroxyde d’hydrogène, chlorhexidine…). Les alcools desséchant l’épiderme, on peut y ajouter des émollients (très souvent la glycérine). De plus on retrouve parfois aussi dans la formule des agents moussants ou des parfums. »

« Les SHA sont des solutions de désinfection contre les bactéries, les virus, les champignons et ce ne sont pas des produits de lavage des mains », rappelle la SFD.

Soleil
 

« Au soleil il faut éviter les produits parfumés qui peuvent entraîner des pigmentations. Les composants des SHA ne sont ni phototoxiques ni photosensibilisants. »

Si la solution est épaisse, très souvent c’est parce qu’elle contient de la glycérine pour lutter contre le dessèchement cutané, et ces SHA sont en général bien tolérées.
 
Eau


LA SFD rappelle pourquoi il ne faut pas avoir les mains mouillées quand on utilise une SHA :
  • « Premièrement, parce que l’eau va diluer les composants de la SHA, dont l’alcool, et qu’ainsi la solution perd son efficacité par baisse du degré alcoolique du produit.
  • Deuxièmement parce que les SHA contenant du peroxyde d’hydrogène, exposées à l’eau vont entraîner une réaction exothermique (« qui chauffe ») et que — comme l’eau oxygénée — ces produits sont irritants. Si la SHA contenant du peroxyde d’hydrogène est utilisée avant une baignade, une irritation peut donc survenir. »

Pour une utilisation de SHA sur la plage ou le bord d’une piscine, la SFD recommande :
  • « lavez-vous les mains normalement pour éliminer les souillures, n’utilisez pas pour cela les SHA qui ne sont pas des produits de nettoyage ;
  • si vos mains doivent être désinfectées, vous pouvez utiliser une SHA sur une peau sèche ; évitez les produits parfumés ou contenant du peroxyde d’hydrogène ;
  • enfin si vous préférez utiliser le savon, c’est aussi un bon moyen pour éliminer les virus de la surface de la peau, mais souvenez-vous que si un savon en pain reste efficace dans l’eau de mer, un savon liquide lui n’a pratiquement aucune efficacité anti-infectieuse dans l’eau salée. »

Le magazine 60 Millions de consommateurs de l'Institut national français de la consommation a, de son côté, mis en garde contre la toxicité des gels hydroalcooliques.



Prenez bien soin de vous !
Amicalement,
Image

Répondre

Revenir à « Informations »