Mise à jour du site programmée
le Lundi 28 Juin de 10:00 à 12h00

Covid-19 : les Landes sous surveillance à cause de la propagation du variant Delta

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Pboulanger
Administrateur
Administrateur
Messages : 8342
Inscription : 02 févr. 2010 18:41
Localisation : La Chapelle en Serval F-60520
Âge : 64
    Windows 10 Firefox
Genre :
Zodiaque :
Âge : 64

Covid-19 : les Landes sous surveillance à cause de la propagation du variant Delta

Message par Pboulanger »

Bonjour à tous,

Lu sur https://www.francetvinfo.fr/sante/malad ... S-3-[sante]
Covid-19 : les Landes sous surveillance à cause de la propagation du variant Delta 







Publié le 06/06/2021 20:45
Mis à jour le 06/06/2021 23:25
L. Audebert, T. Breton, M. Dubieilh,
T. Gardet, E. Fromentin - France 2

France Télévisions
    
Si la situation épidémique s’améliore dans le pays, les Landes restent sous étroite surveillance à cause de la propagation du variant indien, appelé Delta. Le taux d'incidence du département a augmenté de 35 % en moins de trois semaines.

À Capbreton dans les Landes, les policiers multiplient les contrôles. La surveillance est renforcée car dans le département, le variant indien - désormais nommé Delta - continue de progresser. Au moins 31 cas ont été détectés et 20 autres sont suspectés de provenir de la même souche. "Ce qui interpelle, c'est que l'on est à contre-courant de la tendance nationale. C'est-à-dire dans les autres régions, le taux d'incidence baisse et ici ça augmente", regrette une habitante.

Le ministre de la Santé tente de rassurer

L'augmentation est inquiétante car elle est rapide. Dans le département, le taux d'incidence est en hausse de 35 % en moins de trois semaines. Le risque est de voir la dynamique s'étendre à l'ensemble du pays. Le ministre de la Santé s'est voulu rassurant dimanche 6 juin : "les équipes sur place font un vrai travail d'enquête, c'est-à-dire qu'ils vont chercher les personnes qui sont contaminées, vont évidemment identifier les cas contacts pour les isoler et les tester, mais aussi les personnes qui ont pu contaminer les personnes qui sont elles-mêmes positives", a expliqué Olivier Véran. Les dépistages vont se renforcer dès lundi 7 juin.
 
Parmi nos sources : 
  • Pascal Crépey, épidémiologiste à l'EHESP - Rennes (Ille-et-Vilaine) : Enseignant-chercheur, Pascal Crépey est professeur à l’EHESP-Paris, département d’épidémiologie et de biostatistiques, coordinateur du cours IDEA.
  • Agence régionale de Santé de Nouvelle Aquitaine
  • Covid Tracker
 Liste non exhaustive.


Si vous appréciez notre travail, merci de nous soutenir par un petit don en cliquant sur le bouton ci-après


Je fais un don de soutien à l'Association


Prenez bien soin de vous !
Amicalement,
Image

Revenir à « Informations »