Les députés adoptent une résolution demandant une "stratégie globale" de production de masques sanitaires

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Pboulanger Prés.
Administrateur
Administrateur
Messages : 8994
Inscription : 02 févr. 2010 18:41
Localisation : La Chapelle en Serval F-60520
Âge : 65
Genre :
Zodiaque :
Âge : 65
    Windows 10 Firefox

Les députés adoptent une résolution demandant une "stratégie globale" de production de masques sanitaires

Message par Pboulanger Prés. »

Bonjour à tous,

Lu sur https://www.francetvinfo.fr/sante/malad ... S-3-[sante]
Les députés adoptent une résolution demandant une "stratégie globale" de production de masques sanitaires 

Cette résolution, qui n'est pas contraignante, vise à mieux anticiper d'éventuelles futures pandémies, et demande aussi le développement d'une filière de recyclage.
 
franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié le 08/10/2021 07:06


   Image
Une ligne de production de masques de protection sanitaires à Saint-Barthélemy-d'Anjou (Maine-et-Loire), le 4 juillet 2020. (JEAN-MICHEL DELAGE / HANS LUCAS / AFP)

La France doit produire ses propres masques, estiment les députés. L'Assemblée nationale a voté à l'unanimité une résolution non contraignante demandant au gouvernement une "stratégie globale" de production et de recyclage de masques sanitaires, jeudi 7 octobre. Le texte était présenté par le groupe Les Républicains.
 
"La relocalisation et la création d'une filière française de production de masques de protection sanitaire représentent désormais un enjeu de souveraineté, afin que notre nation puisse faire face à d'éventuelles nouvelles pandémies", a fait valoir la députée de Haute-Loire Isabelle Valentin, autrice du texte.
 
"Il est également indispensable de mettre en place une filière de recyclage des masques de protection sanitaire, en raison des enjeux écologiques", souligne-t-elle.
 
Une commande publique plus forte réclamée
 
Cette résolution s'explique bien sûr par le contexte de la pandémie de Covid-19, et les difficultés à fournir des masques à la population française dans les premiers mois de la crise. Le député Jean Lassalle (Libertés et Territoires) a estimé que cette séquence avait mis en lumière des "failles stratégiques" dans ce domaine.

Pour le groupe communiste, Karine Lebon a souligné la nécessité de "pérenniser la filière" française, passée de 4 producteurs en janvier 2020 à une trentaine aujourd'hui, en "mettant davantage à contribution la commande publique".
 
La ministre de l'Industrie Agnès Pannier-Runacher a défendu l'action du gouvernement, rappelant que la production de masques en France avait été "multipliée par 30" par rapport à début 2020. Mais elle a reconnu qu'il "nous appartient désormais de faire vivre" la filière.


Si vous appréciez notre travail, merci de nous soutenir par un petit don en cliquant sur le bouton ci-après


Je fais un don de soutien à l'Association


Prenez bien soin de vous !
Amicalement,
Image

Revenir à « Informations »