Désintox. Le vaccin Pfizer n'est pas dangereux pour les femmes enceintes.

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
Pboulanger Prés.
Administrateur
Administrateur
Messages : 10002
Enregistré le : 02 févr. 2010 18:41
12
Localisation  : La Chapelle en Serval F-60520
Genre :
Zodiaque :
Âge : 65
    Windows 10 Firefox

Vrai/Faux Désintox. Le vaccin Pfizer n'est pas dangereux pour les femmes enceintes.

Message par Pboulanger Prés. »

Bonjour à tous,

Lu sur https://www.francetvinfo.fr/sante/malad ... S-3-[sante]

Désintox. Le vaccin Pfizer n'est pas dangereux pour les femmes enceintes.






Publié le 13/05/2022 10:41
Article rédigé par
Désintox - Arte 

Les sphères anti-vaccins entendent dénoncer un nouveau scandale présumé : le laboratoire Pfizer aurait identifié la dangerosité de son produit pour les femmes enceintes et allaitantes, mais l’information aurait été cachée par l'administration américaine chargée d'autoriser les médicaments.
 
Depuis début mai, les sphères antivax entendent dénoncer un nouveau scandale présumé : le laboratoire Pfizer, à l'origine d'un des vaccins les plus inoculés contre la covid-19, aurait identifié la dangerosité de son produit pour les femmes enceintes et allaitantes, mais l’information aurait été cachée par la FDA, l'administration américaine chargée d'autoriser les médicaments.
 
S’appuyant sur des “Pfizer Docs” supposément confidentiels, ses détracteurs soulignent un passage d’un document, où l’on peut lire qu'« il n’y a pas ou peu de données sur l’utilisation du vaccin COVID-19 ARNm BNT162b2 », qu’il « n’est pas recommandé pendant la grossesse », et qu’« on ignore si le vaccin est excrété dans le lait maternel, un risque pour les nouveau-né/nourrissons ne [pouvant] être exclu ».
 
Il faut remonter à janvier pour comprendre. À l'époque, un juge fédéral texan ordonne à la FDA de publier les données sur lesquelles elle s’est appuyée pour homologuer le vaccin de Pfizer. Chacune de ses nouvelles publications suscite alors de nombreuses analyses. Mais la preuve brandie par les antivax n’a rien de secret, puisqu’il s’agit d'un document diffusé sur le site du ministère britannique de la Santé en décembre 2020.
 
À l’époque, les autorités sanitaires ne disposaient pas d’informations sur les effets du vaccin Pfizer sur les femmes enceintes ou allaitantes. Et pour une raison simple : elles avaient été exclues des essais cliniques. C’est donc par manque d’information que le vaccin ne leur était pas recommandé. Or depuis, de nombreuses études ont été menées et la vaccination leur est, au contraire, fortement conseillée.
 
Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 Minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.



Si vous appréciez notre travail, merci de nous soutenir par un petit don en cliquant sur le bouton ci-après


Je fais un don de soutien à l'Association


Prenez bien soin de vous !
Amicalement,
Image
Répondre

Retourner vers « Informations »