"On veut attaquer la gestion des laboratoires et les conséquences peuvent être très graves" : la grogne des patrons de l

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
Pboulanger Prés.
Administrateur
Administrateur
Messages : 10370
Enregistré le : 02 févr. 2010 18:41
12
Localisation  : La Chapelle en Serval F-60520
Genre :
Zodiaque :
Âge : 66
    Windows 10 Firefox

"On veut attaquer la gestion des laboratoires et les conséquences peuvent être très graves" : la grogne des patrons de l

Message par Pboulanger Prés. »

Bonjour à tous,

Lu sur https://www.francetvinfo.fr/sante/on-ve ... S-3-[sante]

"On veut attaquer la gestion des laboratoires et les conséquences peuvent être très graves" : la grogne des patrons de laboratoires de biologie contre l'Assurance-maladie 

Alors que le gouvernement prévoit de baisser les tarifs des actes de biologie, arguant que les tests Covid ont rempli leurs caisses pendant l’épidémie, les représentants des laboratoires de biologie mécontents seront reçus lundi soir par le directeur de l'Assurance-maladie.
 
 
Solenne Le Hen
Radio France

Publié le 07/11/2022 12:34
 
  Image
Un laborantin manipule des éprouvettes dans un laboratoire de biologie médicale breton, le 5 janvier 2022. (PHOTO YVES-MARIE QUEMENER / OUEST -FRANCE / MAXPPP)
 
Il y a une dizaine de jours, les représentants des laboratoires de biologie mécontents avaient déjà durant quatre jours arrêté de transmettre les résultats des tests Covid-19 à l'Assurance-maladie, pour protester contre le projet de budget de la Sécurité sociale de l'an prochain, adopté en première lecture à l'Assemblée nationale le 31 octobre et qui doit être examiné par le Sénat lundi 7 novembre en séance.
 
>> Opposés au budget de la Sécurité sociale, les biologistes menacent de cesser d'alimenter le fichier de données des tests Covid-19

Dans ce texte, le gouvernement prévoit de baisser les tarifs des actes de biologie. Il estime que les laboratoires ont déjà fait énormément de profit pendant le Covid-19, notamment avec l'argent que la Sécurité sociale leur a octroyé pour les tests PCR. Lundi 7 novembre, à 18 heures, ils seront reçus par le directeur de l’Assurance-maladie, Thomas Fatôme, et comptent bien se faire entendre.
 

250 millions d'euros d'économie 

Pendant l'épidémie de Covid, la Sécurité sociale a payé aux laboratoires de biologie des centaines de millions d'euros pour les tests ainsi que pour des primes Covid-19. En 2023, le gouvernement souhaite réaliser 250 millions d'euros d'économies sur ce volet biologie. "Cela a généré des chiffres d’affaires, répond François Blanchecotte président du syndicat des biologistes, et on est d’accord pour redonner sur ces tests, on le comprend."
 
Pour faire ces économies, le gouvernement entend baisser dès l'an prochain le tarif des tests Covid-19 mais aussi de tous les autres actes de biologie, dès 2023 et pour les années à venir. Et c'est là que les biologistes ne sont plus d'accord. "Cela veut dire qu'à ce moment-là, ce n'est plus une question de santé publique, tempête François Blanchecotte. On veut attaquer directement la gestion des laboratoires et c'est là qu'évidemment les conséquences peuvent être très graves."
 

"Cela touchera tous les laboratoires du territoire
et surtout ceux qui sont désertifiés,
avec un risque majeur que certains ferment dans les campagnes."
François Blanchecotte, président du syndicat des biologistes
à franceinfo

 

Si à l'issue de la réunion de lundi soir, les représentants des biologistes estiment ne pas avoir été entendus, ils appelleront à la grève à partir du 14 novembre.
 
 
La grogne des patrons des laboratoires de biologie contre l'Assurance Maladie -


Si vous appréciez notre travail, merci de nous soutenir par un petit don en cliquant sur le bouton ci-après


Je fais un don de soutien à l'Association


Prenez bien soin de vous !
Amicalement,
Image
Répondre

Retourner vers « Informations »