[HAS] Covid-19 : intégration du vaccin bivalent Spikevax® (BA.4-BA.5) dans la stratégie vaccinale

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
Pboulanger Prés.
Administrateur
Administrateur
Messages : 10370
Enregistré le : 02 févr. 2010 18:41
12
Localisation  : La Chapelle en Serval F-60520
Genre :
Zodiaque :
Âge : 66
    Windows 10 Firefox

[HAS] Covid-19 : intégration du vaccin bivalent Spikevax® (BA.4-BA.5) dans la stratégie vaccinale

Message par Pboulanger Prés. »

Bonjour à tous,

Lu sur https://www.has-sante.fr/jcms/p_3383691 ... -vaccinale

Covid-19 : intégration du vaccin bivalent Spikevax® (BA.4-BA.5) dans la stratégie vaccinale


Actualité presse - Mis en ligne le 09 nov. 2022
9 novembre 2022

 Alors que le contexte épidémique reste marqué par la circulation du Sars-Cov-2, la Haute Autorité de santé intègre le vaccin bivalent Spikevax® adapté aux souches BA.4 et BA.5 du virus dans la stratégie vaccinale de rappel contre la Covid-19. Dans la lignée de ses précédentes recommandations, la HAS réserve l’utilisation de ce vaccin aux personnes âgées de plus de 30 ans éligibles à l’administration d’une dose additionnelle.
 
Après la validation par l’Agence européenne du médicament (EMA) du vaccin Spikevax® de Moderna le 21 octobre dernier, la HAS ajoute ce vaccin à ceux qui peuvent être utilisés pour la campagne de rappel de vaccination contre la Covid-19. A cette occasion, et alors que le virus circule toujours sur le territoire, la HAS rappelle qu’il est primordial de protéger les personnes les plus vulnérables et ainsi de les revacciner, quel que soit le nombre de rappels déjà reçus et dans les délais déjà établis. Elle réaffirme ainsi sa recommandation d’administrer une dose additionnelle de vaccin :
  • Aux personnes de plus de 60 ans, mais également aux personnes âgées de moins de 60 ans à risque de forme grave de la maladie : ceux qui ont des comorbidités qui les exposent à ces formes sévères, les femmes enceintes, dès le 1er trimestre de leur grossesse, les personnes immunodéprimées quel que soit leur âge, les enfants et adolescents à haut risque souffrant de pathologies le justifiant.
  • À l’entourage de ces personnes (stratégie de cocooning) ainsi qu’aux personnes qui sont régulièrement à leur contact : professionnels du secteur sanitaire et médico-social.
Elle recommande, dans le cadre de cette dose additionnelle, d’utiliser préférentiellement indifféremment l’un des quatre vaccins bivalents adaptés aux variants d’Omicron validés par l’EMA.
 
Enfin, la HAS souligne l’importance de maintenir les gestes barrières et les mesures de distanciation physique pour les personnes à risque de forme sévère ainsi que pour leurs aidants.
 
Retrouvez le rapport d'élaboration.



Si vous appréciez notre travail, merci de nous soutenir par un petit don en cliquant sur le bouton ci-après


Je fais un don de soutien à l'Association


Prenez bien soin de vous !
Amicalement,
Image
Répondre

Retourner vers « Informations »