Grève des enseignants contre le protocole sanitaire Covid-19 : comment fonctionne le "service minimum d'accueil" ...

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Répondre
Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Pboulanger Prés.
Administrateur
Administrateur
Messages : 9610
Inscription : 02 févr. 2010 18:41
11
Localisation : La Chapelle en Serval F-60520
Âge : 65
Genre :
Zodiaque :
Âge : 65
    Windows 10 Firefox

Grève des enseignants contre le protocole sanitaire Covid-19 : comment fonctionne le "service minimum d'accueil" ...

Message par Pboulanger Prés. »

Bonjour à tous,

Lu sur https://www.francetvinfo.fr/sante/malad ... S-3-[sante]

Grève des enseignants contre le protocole sanitaire Covid-19 : comment fonctionne le "service minimum d'accueil" dans les écoles ? 

Alors que 75% des enseignants du primaire seront en grève d'après le syndicat Snuipp-FSU, depuis 2008, tous les élèves en école primaire doivent pouvoir être accueillis gratuitement même si la classe est fermée. Explications.
 
 
Aurélien Thirard
Radio France
Publié le 12/01/2022 08:45

Mis à jour il y a 31 minutes
 
  Image
Une enseignante dans sa salle de classe, à Hérouville-Saint-Clair, dans le Calvados. (MYCHELE DANIAU / AFP)
 
Vers une mobilisation "historique" : la grève s'annonce massive jeudi 13 janvier dans les écoles de France. Les enseignants dénoncent la gestion de l'épidémie par le gouvernement et notamment la succession de protocoles Covid-19 mis en œuvre dans les établissements scolaires.
 
Ainsi, 75% des enseignants du primaire seront en grève d'après le Snuipp-FSU, premier syndicat à l'école primaire, qui prévoit également la fermeture de la moitié des écoles. Une grève appuyée par la FCPE, fédération des parents d'élèves, qui demande aux parents de ne pas mettre leurs enfants à l'école par solidarité avec les enseignants.
 
Mais tous ceux qui veulent que leur enfant soit accueilli à l'école peuvent compter sur le "service minimum d'accueil". Depuis 2008, tous les élèves en école primaire doivent pouvoir être accueillis gratuitement même si la classe est fermée. 

Le service minimum d'accueil perturbé, lui aussi, par le Covid-19

Au-delà d'un quart d'enseignants grévistes, ce service doit être assuré par la commune. Dans ce cas, les enfants sont pris en charge par des agents municipaux, des assistantes maternelles, des animateurs de centres de loisirs ou bien même des parents d'élèves. Si l'école ferme, les communes ouvrent alors une salle polyvalente, un gymnase ou organisent l'accueil dans une autre école.
 
Voilà pour la règle, car, évidemment, avec la flambée de l'épidémie, les mairies font ce qu'elles peuvent. Exemple dans les Hauts-de-Seine : face à la forte mobilisation annoncée des enseignants, la ville de Châtillon dit ne pas être en mesure d'accueillir les enfants dont les classes seront fermées. D'autres municipalités réservent ce service minimum d'accueil aux parents prioritaires, comme les personnels de santé. Ce sera le cas dans certaines communes de l'Hérault ou du Loiret.
 
Enfin attention, partout où le service minimum d'accueil est assuré, pensez à anticiper : les mairies demandent le plus souvent aux parents d'envoyer un mail d'inscription au service éducation de la commune.



Si vous appréciez notre travail, merci de nous soutenir par un petit don en cliquant sur le bouton ci-après


Je fais un don de soutien à l'Association


Prenez bien soin de vous !
Amicalement,
Image
Répondre

Revenir à « Informations »