[Etude] Myasthénie auto-immune : l’effet bénéfique de la thymectomie confirmé à cinq ans

Rubrique ouverte à tous en lecture seule.
POUR ACCEDER AUX NOMBREUX AUTRES FORUMS IL EST NECESSAIRE DE S'INSCRIRE (fonction M'enregistrer en haut à droite de l'écran).
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
Pboulanger
Administrateur
Administrateur
Messages : 5752
Enregistré le : 02 févr. 2010 18:41
Localisation : La Chapelle en Serval F-60520
Âge : 63
    Windows 10 Firefox
Genre :
Zodiaque :
Âge : 63
Contact :
France

[Etude] Myasthénie auto-immune : l’effet bénéfique de la thymectomie confirmé à cinq ans

Message par Pboulanger » 31 mai 2019 20:49

:hi:

Lu sur : http://www.institut-myologie.org/2019/0 ... -cinq-ans/

Myasthénie auto-immune : l’effet bénéfique de la thymectomie confirmé à cinq ans
14 mai 2019

La myasthénie auto-immune provient d’un dérèglement du système immunitaire entrainant la production d’auto-anticorps dirigés contre un des éléments constitutifs de la jonction neuromusculaire. Caractérisée par un caractère fluctuant des symptômes et la présence d’un bloc synaptique à l’électromyogramme, la myasthénie se traduit par des paralysies à fort tropisme oculaire pouvant évoluer vers un déficit musculaire plus généralisé. La grande majorité des patients ont des autoanticorps dirigés contre le récepteur de l’acétylcholine (AchR) ou, plus rarement, contre le récepteur MuSK. Le traitement de fond de la myasthénie repose les immunosuppresseurs et la thymectomie. Très récemment, un essai contrôlé multicentrique (15 pays) nommé MGTX a fait la preuve de la supériorité de la thymectomie sur l’utilisation des corticoïdes seuls dans l’approche thérapeutique des formes généralisées de myasthénie, et ce sur les trois premières années de durée de l’essai.

Dans un article publié en janvier 2019, le consortium international d’investigateurs à l’origine de cette première étude rapportent les résultats du suivi du même échantillon de patients traités mais cette fois-ci avec cinq ans de recul. Sur la cohorte initiale de 111 patients, 68 ont accepté d’être suivis pendant deux années supplémentaires, qu’ils aient été thymectomisés ou non. Bien que statistiquement moins puissante que le premier essai, cette deuxième étude confirme l’efficacité de l’association thymectomie et corticoïdes comparée aux corticostéroides seuls. Les auteurs soulignent également la bonne tolérance du geste chirurgical à une exception près.

Lien vers l'article en anglais https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30692052
Amicalement,
Image

Répondre

Retourner vers « Informations »